Jardin

Emplois du mois au jardin en janvier


Emplois du mois au jardin en janvier


Au mois de janvier, aucun gros travail dans le jardin n'est nécessaire. Nous devons nous soucier de garder la pelouse et les parterres de fleurs propres.
Dans les régions au climat le plus doux, où le risque de gel est faible, pendant les semaines de janvier, il est possible de tailler les arbustes à fleurs à la fin du printemps ou à l'été, comme les roses, les buddleje, les caryoptères, etc. Nous laissons intacts les arbustes qui fleurissent au début du printemps, tels que calicanthus, forsizie, jasmin, camélias, azalées; nous pourrons faire pousser ces plantes après la floraison, car maintenant elles préparent déjà des boutons floraux.
les travaux du mois de janvier doivent donc être calibrés en fonction du climat et de l'exposition, ainsi que, naturellement, du type de plantes présentes dans le sol.

Pendant cette période de l'année, il est préférable d'utiliser des engrais à haute valeur en potassium et en phosphore pour renforcer les plantes; si vous le souhaitez, il est également possible d'enrichir le sol en préparation pour le printemps: dans ce cas, nous utilisons un engrais organique mature ou un engrais granulaire à libération lente, riche en azote. Cette opération, à effectuer en automne ou à la fin de l'hiver, enrichit le sol pendant quelques mois, de sorte que les plantes trouvent de nombreux nutriments dès qu'elles commencent à végéter, lorsque les températures ont tendance à augmenter et les jours s'allongent.Si la saison est très sèche, il est conseillé de penser à arroser les conifères même en janvier, car ils n'ont pas de véritable période de repos; dans les régions à climat doux, il peut également être nécessaire d'irriguer la pelouse ou les haies, bien qu'en général le mois de janvier soit assez pluvieux, afin de nous permettre d'éviter un arrosage abondant.De nouvelles plantes dans le jardin



Pendant l'hiver, la plupart des plantes sont au repos. C'est donc le moment idéal pour planter des arbustes à fleurs en pots ou en pots. Nous sommes encore à temps pour planter des bulbes à floraison printanière (ex: crocus, allium, tulipes, etc.), surtout dans les régions où les hivers ne sont pas très rigoureux; en fait, ces plantes ne peuvent résister au froid que si elles sont déjà chez elles lorsque les températures les plus basses arrivent. Si au contraire nous voulons quelque chose de prêt à prendre effet, nous plantons des violettes qui ne craignent pas le gel et fleurissent tout l'hiver. La bruyère convient également très bien au jardin ainsi qu'aux terrasses et balcons.

Verger



Même dans le verger, si la terre n'est pas gelée, nous pouvons planter de nouveaux arbres fruitiers. Pour planter correctement une plante fruitière, nous devrons préparer un trou d'environ 50 à 60 cm de profondeur et de 40 à 50 cm de diamètre. Au fond du trou, nous mettrons du fumier mature que nous couvrirons d'une couche de terre de 10 cm afin que les racines n'entrent pas en contact avec lui; la plante doit être positionnée au centre du trou. Le trou doit être recouvert d'un sol composé de trois parties de terre, une partie de tourbe et une partie d'humus de lombric. Il est conseillé de ne pas tailler les plantes pendant les mois les plus froids, afin d'éviter que le gel ne gâche les branches. Il est également important d'épandre du fumier mature autour des arbres fruitiers déjà à la maison, sans toucher le tronc, et de creuser la terre environnante. A réaliser est également un traitement avec des fongicides sur tous les arbres fruitiers du jardin; cette opération est absolument indispensable sur les pêchers, les cerisiers, les abricotiers et les pruniers.
Il est également possible de commencer à tailler à la fois les vignes et les plantes fruitières; nous recommandons l'ajout de substance organique pour préparer la plante au printemps.

Vidéo: Le Potager de A à Z -1- le commencement (Juillet 2020).