Bonsai

Ginkgo


Un bonsaï Ginkgo biloba


Le Ginkgo biloba est un arbre à feuilles caduques majestueux, largement répandu dans le monde entier; C'est un arbre à croissance assez lente, avec un beau feuillage en éventail, qui devient jaune doré en automne, avant de tomber; malgré leur aspect délicat et élégant, les ginkgos sont résistants et vigoureux, peu sujets aux maladies, à tel point qu'en Italie ils sont souvent utilisés comme arbres dans les rues de la ville.
Les jeunes spécimens ont le port d'un conifère, avec une tige dressée et des branches disposées perpendiculairement à la tige, parallèlement au sol; ce type de développement tend à donner aux jeunes plants un aspect rigide et excessivement formel; le bonsaïste qui veut un bonsaï ginkgo il doit commencer par une très petite plante, afin de pouvoir changer facilement le cours des branches, et garantir un balai en forme de bougie ou à l'envers.
La culture du bonsaï ginkgo n'est pas très difficile, même si elle offre un élément de défi: en dehors de l'habitude, qui chez les jeunes spécimens peut être changée même simplement avec une bonne taille, le ginkgo a également des feuilles assez grandes; Il est donc conseillé d'avoir tendance à obtenir un bonsaï moyen ou grand, sinon le gros feuillage gâchera complètement l'effet final.

Taille



Le ginkgo est une plante à feuilles caduques, en hiver, il reste complètement nu, et en automne, il est facile d'observer les branches et de considérer celles qui doivent être enlevées, car elles entravent l'équilibre de la plante; ces plantes produisent souvent de nombreuses pousses basales, qui doivent être retirées si vous n'avez pas l'intention d'obtenir l'effet d'un petit bosquet de ginkgo.
Au printemps, les bourgeons gonflés annoncent l'arrivée du feuillage, souvent produit en grappes attachées à la même gemme; l'élagage de printemps se fait en raccourcissant toutes les branches semi-ligneuses, ne laissant que deux ou trois feuilles. La plante a tendance à se développer lentement, mais tout au long de la saison de croissance, il sera donc nécessaire de couper toutes les nouvelles branches dès qu'elles atteignent 5-6 feuilles.
Cette plante ne tolère pas le fil, qui a tendance à ruiner ostensiblement l'écorce mince et délicate; si nous trouvons nécessaire d'appliquer du fil, nous devrons le faire au début de l'été, avant que les branches deviennent complètement ligneuses et donc fragiles. Pour éviter que le fil ne ruine irrémédiablement l'écorce, il est nécessaire de couvrir la branche de raphia, et de surveiller fréquemment pendant les mois, pour éviter que la branche ne croisse et ne soit comprimée par le fil.

Arrosage



A partir du moment où au printemps les bourgeons commencent à pousser avec les nouvelles feuilles, nous arrosons régulièrement, en évitant de laisser le sol toujours humide, mais aussi en évitant de le laisser sécher longtemps; le ginkgo tolère assez bien la sécheresse, et en général le feuillage a tendance à s'effondrer si le sol reste sec pendant une longue période, nous signalant qu'il est temps d'arroser abondamment. Pendant la période hivernale, nous évitons l'arrosage, car le système racinaire a tendance à stocker beaucoup d'eau, une plus grande quantité d'eau présente dans le sol pourrait provoquer de la pourriture, ou provoquer une pénétration de givre dans le sol, ruinant considérablement le système racinaire.
D'avril à septembre, de l'eau spécifique pour le bonsaï est ajoutée à l'eau utilisée pour l'arrosage.

Exposition


Le Ginkgo est un arbre complètement rustique en Italie, donc ces plantes sont cultivées comme bonsaï d'extérieur, en les plaçant dans un endroit ensoleillé; nous nous abritons du soleil en été, déplaçant la plante à mi-ombre.
En hiver, le système racinaire contenu très petit pourrait être ruiné par le gel, nous couvrons tout le vase avec du tissu, pour éviter que cela ne se produise.

Ginkgo: Récipient et terre


Le ginkgo est cultivé dans un sol composé principalement d'akadama, allégé de sable ou de pierre ponce, pour augmenter le drainage et éviter la stagnation.
Ce sont des bonsaïs qui peuvent atteindre de grandes tailles, ils sont souvent cultivés dans des pots assez grands, parfois même dans des pots de bonsaï profonds.
Ils sont rempotés chaque année, en ce qui concerne les jeunes spécimens, en automne. Les vieux spécimens sont rempotés tous les 2-3 ans, voire moins souvent.

Vidéo: Planter un Ginkgo biloba (Juillet 2020).