Jardinage

Mousse dans le pré


Mousse dans le pré


Il arrive souvent que notre gazon apparaisse ruiné par des plaques, plus ou moins grandes, de mousse, basses et compactes. Ce phénomène se produit notamment dans les zones du jardin où il n'y a pas une bonne circulation d'oxygène à l'intérieur du sol, en raison d'un excès d'humidité stagnante; il y a un développement de mousse même dans ces zones, en particulier à l'ombre, où les plantes de gazon ne peuvent pas se développer au mieux, en raison d'une faible quantité de minéraux dans le sol ou en raison d'un sol excessivement compact.
Des engrais spéciaux anti-mousse sont facilement disponibles sur le marché, ce qui, dans des cas moins graves, peut être suffisant pour éliminer la présence de mousse dans notre gazon; mais la mousse n'est souvent qu'un symptôme de problèmes plus graves dans notre gazon ou dans notre sol. N'oubliez pas que pour obtenir un bon gazon bien développé et luxuriant, il est bon de choisir les bonnes graines, adaptées à l'exposition de notre terre: nous évitons trivialement de choisir un mélange de graines pour l'herbe ensoleillée lorsque notre sol est principalement à l'ombre.
De plus, la pratique de l'aération de la pelouse en général nous met en garde contre le développement de la mousse, car elle favorise la circulation de l'oxygène dans le sol et la circulation conséquente de l'eau et des nutriments; un meilleur développement des petites plantes couvre-sol qui composent le gazon entrave également le tassement des "colonies" de mousse.

Fertilisation et réensemencement



Nous rappelons que c'est une bonne idée de pratiquer chaque année, en coïncidence avec les saisons douces, comme l'automne et le printemps, de pratiquer un réensemencement de la pelouse, afin de combler les espaces qui se créent entre les semis suite aux rigueurs de l'hiver et de la sécheresse estivale; en plus de cela, un bon engrais favorise le développement d'une pelouse plus vigoureuse et plus résistante, à peine attaquée par les ravageurs ou les maladies. De plus, l'application entre les semis d'un sol spécial pour les pelouses peut aider contre la mousse: le nouveau sol riche et doux, généralement ajouté avec du sable, favorise la présence d'un sol moins compact et plus perméable.

Si le problème persiste


La mousse se développe souvent dans les zones ombragées du jardin, où l'eau a tendance à persister dans le sol pendant des jours, en particulier pendant les périodes plus fraîches de l'année; on note par ailleurs sa présence dans le cas de sols peu profonds, très acides ou pauvres en nutriments. Si le soin que nous avons apporté à notre pelouse s'avère vain, il peut être le cas de placer de petites vivaces couvertes d'ombre, dont le développement contrecarrera la croissance de la mousse. Si le problème est très étendu et que notre sol reste constamment humide ou mouillé, c'est plutôt le cas pour réaliser des travaux plus larges pour améliorer le drainage: on peut mélanger une bonne quantité de sable au sol; si au contraire le sol est très humide du fait de la présence d'eau constante, due par exemple au drainage des gouttières, ou à la présence de murs de soutènement en amont du sol, on peut évaluer la possibilité de pratiquer des drains qui nous aident à apporter via l'eau qui vient submerger le sol de notre jardin.